Prêt viager hypothécaire : que faut-il savoir ?

 

Prêter de l’argent auprès d’un établissement bancaire n'est pas souvent une démarche aisée, surtout quand il s’agit des individus âgés. Mais grâce à un contrat spécial, il est possible d’obtenir un emprunt si vous disposez d’un bien immobilier. Découvrez dans cet article ce qu’est le prêt viager hypothécaire. 

Prêt viager hypothécaire : qu’est-ce que c’est ?

Qualifié de crédit amortissable, le prêt viager hypothécaire est un contrat qui se présente sous forme d’un emprunt classique. Ce prêt est le plus souvent destiné à financer un grand nombre de dépenses, sauf celles qui sont professionnelles. En effet, celui qui sollicite ce prêt doit placer un bien immobilier comme garantie auprès de l’établissement prêteur : résidence principale ou résidence secondaire ou encore un investissement locatif. Cependant, il est important de souligner que seuls les logements professionnels ne sont pas acceptés par les banques prêteuses, il en va de même pour les locaux à usage mixte. Sur ce, retenez que même si vous placez votre résidence principale en garantie, vous pouvez toujours y loger jusqu’à la fin de vos jours. 

Prêt viager hypothécaire : quelles sont les conditions d’éligibilité ?

La demande d’un prêt viager hypothécaire est un processus assez simple, mais qui nécessite le respect de certaines conditions. D’abord, vous devez savoir que la valeur de votre bien apporté se doit d’être déterminée par un professionnel que vous choisirez avec l’établissement financier, et ce à vos frais. Ensuite, Si vous êtes plus âgé, le montant que vous percevrez peut être moins élevé. Enfin, les femmes ont la capacité d’emprunter davantage par rapport aux hommes en raison de leur espérance de vie plus longue. Mais il est essentiel de retenir que la banque prêteuse peut refuser de vous octroyer un prêt viager hypothécaire si elle estime que dans les années à venir votre bien va perdre de la valeur.